La Cité Tiers-Lieux ?

C’est quoi un Tiers-Lieu ?

Un lieu convivial qui met en lien des personnes d’horizons différents ? Un lieu où les activités personnelles et professionnelles se mêlent pour faire émerger des projets innovants et répondant à des enjeux du territoire ? Un lieu de partage de connaissance et de savoir-faire ?

Un Tiers-Lieu, c’est tout ça à la fois : Un lieu pour être et faire ensemble à tous les âges de la vie.

Définitions usuelles :

« Rien ne définit le Tiers-Lieux, ci ce n’est les usages qui en sont faits » 

« Il existe autant de définitions que de tiers-lieux ! »

« Des lieux ou s’inventent des solutions concrètes en hyper proximité en réponses aux transitions à mener »

Un tiers-lieu est un endroit qui hybride des activités pour répondre à un besoin du territoire. Il existe autant de définitions que de tiers-lieux !

Espaces de coworking, friches culturelles, fablabs, tiers-lieux nourriciers… ils ont en commun de réunir un collectif citoyen engagé, ouvert et favorisant la coopération (référence).

D’où ça vient ?

Un sociologue américain (Ray Oldenburg) décrivit en 1989 dans son livre « The Great Good Place » l’existence de différents lieux de vie. Le premier lieu est le domicile et le deuxième lieu est le travail. Il observa qu’un troisième type de lieu existait. Fréquentés par des personnes pour se retrouver et être ensemble ces lieux étaient l’opportunité de rencontres inédites permettant l’émergence de projets collaboratifs. Ainsi est né le terme de Tiers-Lieu.

A  quoi ça sert ?

Les tiers-lieux sont avant tout un outil qui permet de centraliser et mutualiser les énergies pour répondre à des besoins du territoire et de ses habitants, en réponse aux changements en cours (économiques, sociologiques, environnementaux).

Concrètement, le Tiers-Lieu met à la disposition de tous, des espaces d’activités partagées (« co-working »), des espaces de convivialité (café, bar, restaurant, salle de spectacle), des équipements (outils, machines, matière première, système informatique).

La mutualisation des moyens permet la réduction des coûts et ainsi l’accès à tous. Cette accessibilité rend possible le brassage des utilisateurs et l’émergence de nouveaux projets économiques et culturels.

Les Tiers-Lieux contribuent au dynamisme économique et social du territoire ainsi qu’à son attractivité.

Comment ça marche ? On vous donne un exemple

Pour son association de musique, Annie voudrait broder des T-Shirt avec un logo.

Elle prend rendez-vous à la Mission Numérique (114 route d’Avallon à Lormes).

Accueillie par Adeline de la Mission Numérique, elle y est formée à l’utilisation de la brodeuse numérique (prêté par la mission numérique de Luzy).

Lors des semaines suivantes, elle va broder les T-shirts de l’association et autour d’un café elle rencontre Simon qui est scénariste et qui utilise un bureau de télétravail.  Il y a aussi Karine qui est menuisière et qui est là pour utiliser l’imprimante 3D. Ensemble, ils échangent sur ce qu’ils font là.

Annie raconte qu’elle va régulièrement voir sa grand-mère à la maison de retraite et qu’elle aimerait bien jouer de la musique pour elle. Simon trouve l’idée super.  Il ajoute que ce serait encore mieux de proposer un spectacle musical. Il se propose d’écrire le scénario.

Karine est aussi emballée par le projet et propose de confectionner les décors.

Lors d’une réunion d’échange entre utilisateurs des tiers lieu, ils en parlent à d’autres. Les associations Lormoises sont partantes, avec l’école de musique et de danse et le club théâtre aussi d’ailleurs.

Six mois plus tard, est donné à la salle polyvalente de la maison de retraite un spectacle, les résidents sont ravis, c’est la fête !

Ce projet, rendu possible par la rencontre de 3 personnes, a permis de contribuer à répondre à un enjeu qu’est l’isolement des personnes âgées dépendantes et a permis de générer de l’activité économique en faisant travailler des artisans locaux pour la préparation du spectacle et l’achat du buffet !

Souvent, ce qu’il manque, c’est de faire se rencontrer différents acteurs. Le tiers lieu, permet l’échange plus facile entre tous et donc, la mise en place d’activités.

La Fabrique de Territoire ?

Aujourd’hui, les tiers-lieux sont devenus des plateformes de services qui contribuent à la vitalité de tous les territoires : ruraux, périurbains, urbains, quartiers de la politique de la ville… À l’heure des grandes transitions démographique, numérique, écologique et productive, le Gouvernement a décidé de soutenir ces initiatives publiques et privées en adoptant une nouvelle méthode d’intervention : sans prescrire, sans chercher à normaliser mais en accompagnant, en accélérant et en « outillant » l’ensemble des acteurs (référence).

Les fabriques de territoire ont pour mission de devenir des lieux ressource pour les autres tiers-lieux de son territoire.

Une Fabrique de territoire est caractérisée par sa capacité (moyens humains et matériels) à soutenir des projets d’émergence – à essaimer et par sa connexion au tissu local. Les Fabriques sont donc des portes d’entrées pour développer vos projets en lien avec le territoire.

La Fabrique est avant tout tiers-lieu. Comme tiers-lieu, le projet présente les caractéristiques suivantes : 

  • Une communauté de résidents pour animer le lieu
  • L’implication des habitants dans la gouvernance et la programmation du lieu
  • Un ancrage territorial : liens avec les pouvoirs publics du territoire, partenariats ou actions communes avec des entreprises et des associations du territoire
  • Une mise en commun des initiatives avec d’autres tiers-lieux du territoire
  • Une offre de service diversifiée : les activités du tiers-lieux ne se limitent pas à un seul champ (co-working, numérique ou encore fabrication) mais sont multiples
  • Une offre de service adaptée aux besoins des habitants : les activités du tiers-lieux ne répondent pas uniquement à une partie de la population ou des entreprises du territoire mais s’adressent à tous les habitants dans leur diversité (géographique, âge, genre, handicap, catégorie socio-professionnelle …)

(Référence)

Comment ça marche ?

Le cadre de fonctionnement de la Fabrique de Territoire est en cours de réflexion.

Pour commencer, un comité de pilotage a été mis en place.

Un appel à volontariat est en préparation.

La composition sera élargie en 2022 en fonction des projets.

Composition actuelle :

  • Mairie : Christian Paul, Justine Bouteille Maréchal, Aymeric Seron
  • Mission Numérique : Patrick Marmion
  • ICIMorvan : Sophie Jouet
  • TZCLD : Vincent Duchâteau
  • EHPAD : Elodie Silvain
  • Centre Social :  En cours

Fonctionnement :

  • Réunion de suivi mensuelle (1h30)
  • Réflexion sur la mise en place de la gestion par consentement

Pour aller plus loin :